Questions fréquentes

  • A qui s’adresse le shiatsu ?

Le shiatsu s’adresse à tout le monde, à tout âge, du nourrisson à la personne âgée, en passant par la femme enceinte.

Préventif, le shiatsu permet de se maintenir en bonne santé, ou d’accompagner les grands changements de vie (grossesse, déménagement, rupture, …).
Il est également utilisé en thérapie complémentaire de soins médicaux dans le cadre de maladies aiguës ou chroniques (sclérose en plaque, fibromyalgie, cancer…).

Le shiatsu ne peut en aucun cas se substituer à un traitement ou à une prescription médicale.

  • Quand recevoir un shiatsu ? 

Stress, insomnie, burn out, maux digestifs, fatigue, douleurs musculaires, nos modes de vie actuels nous donne de nombreuses raisons de recevoir un soin.
Le shiatsu permet de stimuler les défenses immunitaires de l’organisme, il est avant tout préventif.
Il permet de mieux faire circuler l’énergie dans le corps, de libérer les tensions énergétiques et de dénouer les blocages.
Il agit ainsi sur la détente musculaire et psychique, et permet de redonner au corps et à l’esprit toute sa vitalité pour fonctionner en harmonie.

  • Combien de séances pour être en « bonne santé » ? Combien de temps dois-je attendre entre 2 séances ?

Le nombre et la fréquence des séances est variable en fonction de votre problématique et de vos objectifs.

Une séance vous apportera un profond bien-être, une juste vitalité. Ce n’est qu’au fur et à mesure des séances que le rééquilibrage se fait et toujours en fonction de la réactivité de votre corps, âme, esprit et de l’antériorité du problème.

Pour une approche préventive et d’équilibrage personnel, il est conseillé de recevoir au minimum une séance à chaque changement de saison.

  • Comment se pratique une séance de shiatsu ?

Le shiatsu se pratique au sol, sur un futon. Le receveur est habillé, en vêtement souple (pour faciliter les étirements notamment).
Une séance de shiatsu commence toujours par un entretien aidant le praticien à cerner au mieux vos attentes. Le shiatsu est un soin qui tient compte de la globalité de l’état physique et émotionnel de la personne ; vos habitudes alimentaires et l’état de votre sommeil peuvent constitués par exemple des éléments importants pour le praticien, qui adaptera son soin en conséquence.

  • Qu’entend-on par méridiens ?

meridiens-acupunctureOn pourrait comparer les méridiens à des chemins qui parcourent le corps, et qui permettent à l’énergie de circuler librement dans le corps. Un certain nombre de points spécifiques parcourt chaque méridien, et permettent des actions particulières.
D’après la médecine chinoise, chaque organe a un méridien qui lui est associé, et qui permet de travailler sur la fonction de cet organe (physique ou émotionnelle).
Par exemple, l’émotion du Foie est associée à la colère, il est possible de travailler sur le méridien lié au foie pour dissiper cette émotion.

  • Quelle différence entre le shiatsu et l’acupuncture ?

Le Shiatsu se pratique avec les pouces et les mains ; l’acupuncture, avec des aiguilles.
Le praticien de shiatsu ou l’acupuncteur se base sur la médecine traditionnelle chinoise, le trajet des méridiens et les points d’acupuncture.
Par l’action du toucher sur l’ensemble du corps, l’approche du praticien en shiatsu est plus globale, et le ressenti du praticien joue une part importante dans le soin.

  • Peut-on pratiquer le shiatsu sur soi ?

Il est tout à fait possible de pratiquer de l’auto-massage, que l’on appelle le Do-In. On pourrait dire que c’est de l’ « auto-shiatsu ». Le Do-In se base donc (tout comme le shiatsu) sur le trajet des méridiens et sur les points d’acupuncture.
Cette pratique permet de faire circuler harmonieusement l’énergie dans tout le corps.

 

 

©2019 – Delphine Lamy